Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une séparation à l'amiable

En gros, il existe deux façons de dissoudre un mariage valable du vivant des époux, soit d'une manière consensuelle soit d'une manière contentieuse. Durant la procédure, la présence d'un ou deux avocats est obligatoire.

Prendre la décision de divorcer n'est jamais facile. Mais cela aide beaucoup lorsque les deux parties veulent en finir assez vite. Ce fut mon cas avec mon ex-compagne. Nous avons opté pour le divorce par consentement mutuel à la suite des conseils de notre avocat. Ce type de divorce est d'une création assez récente. L'on envisage même en ce moment de pacifier encore plus les procedures de divorce en supprimant l'intervention du juge. Le divorce dans ce cas deviendra une affaire plus privée.

les conseils d'un avocat

Vu les conséquences que le divorce entraîne, mieux vaut s'adresser d'abord à un cabinet d'avocat spécialiste avant de décider quoi que ce soit. L'expert juriste analysera d'un point de vue professionnel la situation dans laquelle on se trouve. Cela permet d'éviter bien des désagréments, mais lèse parfois l'une des parties. Il fournira des réponses simples, détaillées et précises à toutes nos questions sur le sujet. Pour régler rapidement l'affaire, la plupart des avocats préconisent souvent d'opter pour la solution amiable.

Notre choix du divorce par consentement mutuel fut éclairé par une explication des avantages de ce type de divorce. Tout conseiller juridique excelle en effet dans l'art de convaincre. D'autre part, ses compétences ne se limitent pas à cela. Il se charge également de rédiger ou de nous assister dans la rédaction certains actes nécessaires lors de la procédure.

la_vie_sexuel_48665_769961800.jpg

Les effets du jugement de divorce

Le divorce entraîne de nombreuses répercussions, notamment sur le patrimoine des époux. La première d'entre elles est bien sûr la disparition des devoirs et obligations des matrimoniaux entre eux. Toutefois, ils restent liés à quelques autres obligations ou ce que l'on appelle « effets du divorce ». Par exemple, la loi crée des prestations compensatoires comme la pension alimentaire pour pallier aux disparités de revenu provoquées par la séparation. Un accord avec ex-conjoint facilite énormément les choses et allège fortement les coûts engendrés par le divorce.

Mais encore faudra-t-il s'entendre. En effet, même si on s'accorde sur la prononciation du divorce, c'est au niveau de ces effets que les choses se gâtent. Le rôle de l'avocat consiste justement à trouver un terrain d'entente entre les ex-conjoints. Et en cas de divorce par faute, il établira des arguments solides pour que son client obtienne la garde des enfants.

Les commentaires sont fermés.